• Lorsque je me suis lancée dans cette action lancée par le CAUE, je ne savais absolument pas là où cela me mènerait.

     La première étape consiste à demander aux élèves de regarder leur paysage, et de prendre une ou plusieurs photos de leur environnement proche... qui les touche. Là réside toute la difficulté de cette première phase, car en fait deux contraintes sont données: un paysage qui touche et qui porte l'empreinte de la trace de l'homme.

    Chaque élève part donc à tour de rôle avec un appareil photo prêté par le CAUE. Dans notre classe, nous nous sommes mis d'accord sur l'importance de garder secret sa photo, afin d'éviter toute influence.

    J'avais la crainte que les parents prennent les choses en main, mais finalement tous ont joué le jeu.

     La découverte des photos individuelles  a été riche. Un bout de l'histoire de chaque enfant a été dévoilé. Ils ont vraiment pris en photo un paysage qui les touchait. Ils ont appris les termes connoter et dénoter très aisément.

     Toutes ces photos ont permis de faire des tris: Par composition, par thème, par la présence de l'empreinte de l'homme... Nous avons pu en dégager quelques règles d'art de la photographie.

    bilan de l'action

     

     Nous avons ensuite replacé les photos sur le plan agrandi de la commune, Ce qui nous a permis de commencer à relever quelques caractéristiques de notre paysage. Une photo a été choisie par l'ensemble de la classe: il s'agit d'un champ entouré de haies, quelque bâtonnets rouges signalent le passage de géomètres, par conséquent la transformation Imminente du paysage.

     Quelles sont donc les caractéristiques de NOTRE paysage? Une sortie en compagnie d'un élu communal est organisée, objectif : savoir définir un paysage de BOCAGE.

    bilan de l'action

     

    Les élèves arrivent à quatre éléments: la colline, le champ, la haie et le cours d'eau.

    Un travail de groupe est engagé en fonction des quatre éléments puis exposé.

    Le CAUE récupère photos individuelles et traces du travail collectif pour en faire un livre qui est distribué au cours d'une journée festive Ici

    Finalement, je suis ravie d'avoir cliqué sur ce lien inscription l'an dernier. L'opération "regard sur mon paysage" permet un travail sur le photographie, la.géographie et l'histoire , tout en écrivant, lisant et recherchant ( les fameux LIRE DIRE FAIRE)

     


    votre commentaire
  • Télécharger « mod_article66152063_51019d87c9f39.pdf »

    Fiche élève: les élèves en faisant des analogies avec leur propre photographie, s'appropient la photographie de Niepce.

    Première photographie, Niepce


    votre commentaire
  • Le CAUE de Vendée organise une opération intitulée "regard sur mon paysage". Les élèves sont amenés à prendre une photographie sur leur paysage: un endroit qui les touche, qui est proche. Ils doivent ensuite écrire un court texte sur leurs ressentis. Toutes les photographies et les textes sont envoyés au CAUE qui choisit les photographies qui paraîtront dans un livre.

    Une oeuvre collective sur un lieu choisi en commun viendra se rajouter à l'ouvrage dans un deuxième temps.

    Ci-joint le début du livret de l'élève ( l'unité d'apprentissage suivra bientôt).

     

    Télécharger « mod_article65439767_50f8343cde741.pdf »

     

    livret de l'élève

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique